Le Master AIGEME, l’Institut de Thérapie Manuelle de Paris et début de ma réflexion

Après une brève introduction sur mon profil et mon projet professionnel, je souhaite mettre en situation ma réflexion actuelle sur mon projet de mise en place de formations en ligne accessibles aux personnes en situation de handicap.

Pour arriver à mes fins, je suis actuellement le Master AIGEME de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III, avec le parcours « Ingénierie de la e-formation.

Au-delà d’apporter des contenus indispensables au développement de mes compétences pédagogiques, informatiques et de gestion de projet, cette formation me permet d’échanger avec d’autres apprenants, de faire évoluer ma réflexion et apprendre des méthodes de formation à distance. On est au fait des tendances d’aujourd’hui en matière de Web. Ainsi, nous avons déjà été amenés à avoir une brève réflexion sur le modèle du Web d’aujourd’hui et celui de demain. Actuellement dans un Web basé sur l’échange et la collaboration, généralisé sous le terme Web 2.0, dirigeons-nous vers un Web faisant la part belle à la dématérialisation des données pour les accessibles sur n’importe quel support (ordinateur,  tablette, smartphone…)? Allons-nous vers le « tout virtuel » et une intelligence artificielle encore plus élaborée? Ou naviguons-nous, à moyen terme vers un Web sémantique?

C’est une question cruciale pour tous à laquelle il est nécessaire d’attacher une attention particulière tant les évolutions du Web modifient nos modes de vie. L’évolution de la formation en ligne dépend de ces évolutions. Mais au-delà du développement des technologies, il est nécessaire de s’interroger sur les techniques de transmission des connaissances sur le Web. La formation en ligne fait appel actuellement à différents outils : un dispositif de formation à distance (qui peut se traduire par une plateforme numérique accessible en ligne par les apprenants), un service d’accompagnement à distance (comme par exemple un support d’aide aux apprenants et la création d’un lien pédagogique) et d’un service d’accompagnement en présentiel (qui permet par exemple d’instaurer un cadre pédagogique structuré à la formation). Mais qu’en est-il des MOOCs (Massive Open Online Courses) qui prennent de plus en plus d’ampleur? Quelle est leur utilité, leur portée? A quelles fins sont-ils conçus et pour quels publics?

On est ici au coeur du problème. Le développement des cours en ligne ouverts à tous nécessite non seulement de concevoir des cours adaptés à un large public, mais aussi d’utiliser des outils spécifiques pour permettre leur accessibilité au plus grand nombre. Le législateur, au travers de lois que nous aurons l’occasion d’expliciter prochainement, cherche à promouvoir la gestion du handicap au travail. Mais qu’en est-il de leur accessibilité à de cours en ligne les concernant ?

Parallèlement à cette réflexion dans le cadre du Master AIGEME, je travaille pour l’Institut de Thérapie Manuelle de Paris et conçois des modules de formation dans le domaine de l’ergonomie, c’est-à-dire l’adaptation de l’homme au travail. Au-delà d’acquérir de réelles connaissances en ergonomie et des compétences dans le domaine de la création d’apports notionnels et des activités de mise en pratique des connaissances, je me rends compte de la nécessité de concevoir des environnements de travail adaptés à tous. Toute personne cherche à travailler et doit disposer d’outils flexibles et qui lui sont adaptés, qu’ils soient matériels (plan de travail, siège…) mais également immatériel (contenus informatiques). Les maladies professionnelles, d’une part, et les handicaps d’autre part, doivent nous interroger sur les moyens de transmission des connaissance à mettre en place à une échelle globale dans le cadre de la formation professionnelle. Quels scénarii de cours et quels concepts de didactique du numérique doit-on apprécier ? Utiliser les outils du Web 2.0, le partage de données pour développer des connaissances de tous mais avec quels moyens et de quelle manière ? Avec quel accompagnement en ligne et en présentiel ? Qu’en est-il de l’accessibilité des MOOCs ?

J’aurais l’occasion de poursuivre ma réflexion sur ce projet très prochainement avec notamment des échanges avec d’autres membres du Master que je suis et des revues et articles que je collecte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s