Etude du serious game « Innov’Nation »

Le « serious game » implique une immersion dans un univers ludique et animé. On s’est ainsi penché, mon camarade Rodolphe Di Loreto et moi, sur l’étude du serious game « Innov’Nation » et sa portée dans un processus de gestion du changement.

Ce jeu a pour vocation de sensibiliser une population de collaborateurs à la pratique de l’innovation d’entreprise, avec une large dimension collaborative, et ce, même si cela reste un jeu « mono-joueur. » Le sérieux de l’innovation est associé à une activité d’apprentissage ludique. Ce jeu est découpé en six étapes clés aboutissant à une innovation. Pour en arriver à un jeu, il a fallu créer un scénario avec des composantes bien réelles : une mission découpée en plusieurs phases avec de multiples possibilités de décision, des ressources, des collaborateurs avec des fonctions et caractères distincts, des interactions avec des partenaires externes encadré par un temps délimité. On se retrouve avec des dimensions d’incertitudes et de livrables.

L’importance du scénario dans la conception du jeu est cruciale et doit faire naître des problématiques et une réflexion basée sur la résolution de problèmes chez le joueur.

Ce jeu allie fiction est réel et fait rentrer l’individu dans un environnement d’incertain poussant à la réflexion afin d’atteindre un résultat. Le jeu constitue une expérience et peut donc être profitable et source de changement dans nos comportements futurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s