Le tutorat dans un dispositif de formation à distance

Concevoir un dispositif de formation nécessite inévitablement un contenu pédagogique ainsi qu’une plateforme de formation (comme Moodle ou encore ECMG en ce qui concerne E-Doceo) mais également un dispositif d’accompagnement. Celui-ci peut être technique mais aussi pédagogique.

Dans le cadre du Master AIGEME et du cours « Problématique du tutorat second en e-learning » de proposer un dispositif d’accompagnement. L’objectif final était d’avoir un réel aperçu de la variété des pratiques de tutorat.

Dans un premier temps, une phase de recherche de formation ne comportant pas encore de tutorat second (c’est-à-dire un accompagnement autre que celui du professeur) m’a permis de voir qu’il n’est pas facile de trouver une formation en e-learning dans laquelle ce dispositif n’existe pas encore. J’ai finalement eu un retour positif pour le diplôme universitaire de préparateur mental, dirigé par Monsieur Michel Verger de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. J’ai ainsi pu bénéficier d’information sur le contexte de la formation, le public visé par ce D.U., les objectifs du programme pour ensuite imaginer un dispositif.

L’une des opportunités que j’ai saisies est de comprendre les spécificités d’un tel public. En effet, la plupart des apprenants sont des sportifs de haut niveau ou des entraîneurs. Etudier un public permet de comprendre ses spécificités, le contexte d’enseignement mais surtout ces contraintes, pour en extraire les meilleures solutions de tutorat.

Le public s’étant sur un large territoire et ne vient sur Clermont-Ferrand que pour deux sessions de présentiel. Les autres éléments de formation sont dispensés en E-Learning par l’intermédiaire de la plateforme du CEAD et du stage obligatoire inhérent à ce diplôme universitaire. Le dispositif de tutorat doit donc être pensé en conséquence et s’adapter aux différentes phases du cursus d’apprentissage. Identifier le contexte d’enseignement (programme, nombre et nature des modules formation, outils d’enseignement tels que des supports de cours ou des visioconférences) s’accompagne d’une réflexion sur les besoins précis de tutorat : suivi pédagogique, modération de forum de la plateforme de formation, conseil individualisé en projet professionnel, aide organisationnelle.

Définir les besoins en tutorat est une chose, adapter un dispositif de tutorat en adéquation avec un budget limité et des statuts de travail réglementés en est une autre. Il faut donc proposer un dispositif en toute connaissance de cause. Il faut par exemple  définir le meilleur type de contrat pour le contexte donné d’apprentissage. On peut alors envisager la phase de recrutement du/des tuteurs en définissant des caractéristiques indispensables.

C’est alors que l’on peut envisager une feuille de route pour la première année de tutorat, qui doit faire l’objet de retours pour ensuite pouvoir proposer des éléments de motivation pour les années universitaires suivantes.

Un dispositif de tutorat en e-learning est donc très variable. Un dispositif de tutorat dans le centre de formation dans lequel je travaille ne serait par exemple pas le même car d’autres problématiques existent. Le tutorat sur le forum des MPSW n’est également pas pensé de la même façon. Il faut donc en priorité bien définir le contexte d’apprentissage et les besoins avant d’envisager de concevoir un dispositif de tutorat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s